Capital risque : la France sur le podium européen au premier trimestre 2017

1 juin 2017

Avec l’émergence et la croissance continuelle de startups high tech, la France se retrouve aujourd’hui parmi les premiers pays du classement européen du financement de l’innovation.

La France s’affirme comme une nation qui compte dans le financement de la high tech comme le montre l’étude Venture Pulse sur le capital risque réalisée par KPMG au premier trimestre de cette année. Ce sont ainsi 359 millions de dollars qui ont été levés au cours de 60 deals cet hiver, un montant en hausse de près de 20 % sur un an. Paris décroche ainsi la troisième place du classement européen du financement de l’innovation, derrière le Royaume-Uni (1,01 milliards de dollars) et l’Allemagne (399 millions de dollars).

Avec 240 millions de dollars investis, Paris devance Berlin dans le financement du capital-risque. Image tirée de l’étude KPMG  » Venture Pulse ».

Si Londres conserve le maillot jaune au palmarès des villes les plus dynamiques pour financer et accompagner les technologies de demain avec 653 millions de dollars accordés à travers 109 deals, Paris monte d’une marche sur ce podium avec 240 millions de dollars levés en 38 deals, devant Berlin (168 millions de dollars et 36 deals).

L’étude trimestrielle montre également deux tendances lourdes émergeant au sein du capital risque français. D’abord la montée en puissance des méga-deals, à l’image de celui conclu par Vestiaire Collective qui lui a permis de lever 62 millions de dollars en un seul round, ce qui en fait la sixième plus grosse levée européenne du trimestre. Ensuite un engouement pour les Fintech qui ne faiblit pas, avec 50 millions levés en 14 deals.

Image d’en-tête par MarcelloLand

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous