CBien donne de l’assurance à vos objets

23 mai 2017

L’expertise d’objets volés, endommagés ou détruits consomme beaucoup de temps et d’argent chez les assureurs. Côté clients, la procédure de déclaration d’un sinistre peut crisper la relation les liant à leur mutuelle ou leur compagnie d’assurance, lorsque les preuves d’achat ou de propriété ont disparu. Des solutions existent.

Les choses pourraient changer grâce à CBien, start-up créée en 2013. Cette plateforme d’inventaire et de gestion de biens mobiliers en ligne permet de faire la liste des objets couverts par le contrat d’assurance et d’enregistrer toutes les preuves de possession (achat, factures, fiches techniques, contrats d’assurance…) au sein d’un cloud sécurisé. Au travers d’un simple scan du code produit opéré via leur smartphone, les assurés peuvent ainsi sauvegarder les photos de leurs biens associées aux preuves d’achat. L’application propose également aux utilisateurs d’obtenir rapidement une cote de leurs objets donnant des repères utiles pour une mise en vente immédiate sur Le Bon Coin, eBay ou PriceMinister.

Les assureurs MAIF, Matmut, Macif et Covea (MAAF, MMA et GMF), qui ont vite pris conscience de l’intérêt de la solution développée par la jeune pousse, proposent à leurs adhérents d’y souscrire tant dans la perspective d’un futur sinistre que pour faire évoluer leurs garanties, en fonction de l’appréciation/la dépréciation ou la cession des objets couverts.

Toutes ces mutuelles ont également saisi le gisement d’économies promis par ce nouvel acteur, d’une part à travers la promesse d’une réduction drastique des délais de traitement des sinistres, d’autre part sur la projection d’une diminution importante du recours aux experts.

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous