Demain serons-nous tous freelancers ?

1 juin 2017

Le crowdsourcing est-il l’avenir du travail ? C’est la question sur laquelle s’est penché The New Yorker qui revient sur le phénomène de la « gig economy », terme employé pour désigner ces catégories de micro-travailleurs rémunérés à la tâche et autres slashers de la nouvelle l’économie.

Le phénomène prend chaque jour de l’ampleur : l’an dernier, 72 % des Américains ont eu recours à des plateformes comme Lyft, Uber et autres acteurs de la sous-traitance regroupés sous la bannière de l’économie collaborative.

Le crowdsourcing séduit en premier lieu des salariés souvent diplômés et frustrés par les carcans de la vie en entreprise et qui n’hésitent plus à franchir le pas pour rompre avec la routine ou compléter leurs revenus. Ce statut leur permet notamment de profiter d’une certaine autonomie tout en travaillant avec souplesse et réactivité.

« Pour parler aux millennials, vous devriez parler d’économie du partage car elle est centrale pour leur futur économique », explique Chris Lehane, stratège et directeur des affaires publiques monde d’Airbnb, en juillet dernier lors de la Convention nationale démocratique à Philadelphie. Il voit dans le phénomène de la gig economy une façon « de démocratiser le capitalisme ».

Image uber site

Le statut d’auto-entrepreneur chez Uber permet aux conducteurs et conductrices de bénéficier d’horaires flexibles. Mais qu’en est-il de la protection sociale ? Image de Uber.

Mais cette tendance devient aussi un facteur d’insécurité économique et de précarité. Ainsi, cet auto-entrepreneuriat, qui apparaît plus comme un mode de survie en période de récession, pourrait dériver vers une « économie de la solitude » où les programmes de protection sociale ne sont pas adaptés.

Parallèlement aux réflexions de mise en place d’un cadre réglementaire davantage favorable aux travailleurs, certaines plateformes s’appliquent déjà à corriger les dérives d’un modèle en plein balbutiement, notamment via des contrats plus réguliers ou des prestations mieux définies.

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous