Ford, Lyft et Uber s’allient pour créer les villes du futur

11 octobre 2018

Ford, Lyft et Uber rejoignent l’initiative SharedStreets afin d’obtenir plus de données pour construire des villes plus intelligentes.

On ne pensait pas voir un jour les deux ennemis de la mobilité Uber et Lyft s’associer sur un projet. SharedStreets aura pourtant réussi cet exploit.

Lancée en début d’année par Bloomberg Philanthropies, fondation philanthropique créée par l’ancien maire de New York Michael Bloomberg, et la National Association of City Transportation Officials (NACTO), cette plateforme a pour objectif de simplifier la collaboration entre le secteur privé et les villes et faciliter l’utilisation de la data pour améliorer la mobilité urbaine. Elle opère déjà dans 30 villes à travers le monde.

SharedStreets récupère les données anonymisées des fournisseurs de transport, entreprises privées et agences gouvernementales afin de leur permettre de mieux comprendre le fonctionnement et les besoins des villes. L’arrivée depuis septembre 2018 de Ford, Lyft et Uber dans ce projet va permettre d’obtenir plus de données et ainsi de mieux gérer les espaces vides des villes (places de parking, routes…) et le trafic routier. Les résultats permettront de faciliter la vie des citadins mais aussi de réduire les émissions de CO2.


Lire aussi : Les services de mobilité doivent-ils vraiment discuter avec les villes ?

Grâce à la participation de ces trois nouvelles entreprises, SharedStreet va pouvoir développer de nouveaux services. En partenariat avec Ford, l’association va développer un standard universel pour comptabiliser les demandes et la disponibilité des places de parking sur les trottoirs. Avec Uber et Lyft, la fondation pourra produire la première base de données mondiale gratuite collectant la vitesse des voitures en circulation. Les villes pourront ainsi connaître les habitudes dangereuses des automobilistes et ajuster leur plan d’urbanisme. Les deux entreprises de VTC créeront aussi un standard universel pour comptabiliser les espaces de pick-up/drop-off.

Créer les villes connectées et intelligentes va nécessiter de plus en plus de partenariats public/privé (PPP). Panasonic a récemment lancé l’initiative CityNow avec la ville de Détroit et Ford. La ville du futur a besoin de données et il semblerait que les parties-prenantes soient prêtes à s’allier pour en obtenir le plus possible.

Image par SharedStreets

La rédaction HOW

par L'ADN

Linkedin

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous