La France et la Canada s’allient pour reprendre la main sur les algorithmes

13 décembre 2018

La France et le Canada ont annoncé la création d’un groupe international d’experts en intelligence artificielle, le G2IA, afin d’étudier l’impact des IA sur la société et l’économie mondiale.

Comme il existe un GIEC sur le climat, il y aura bientôt un GIEC sur l’intelligence artificielle. Un groupe international d’experts en IA – nom de code G2IA – va être constitué dans les prochains mois pour étudier et anticiper les impacts de l’intelligence artificielle sur l’économie et la société. “Ce groupe a pour ambition de devenir une référence internationale dans le domaine de la recherche en intelligence artificielle”, explique le Secrétaire d’Etat Chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, qui a officialisé la création du G2IA aux côtés du Premier Ministre canadien, Justin Trudeau.

Les missions du G2IA

Le G2IA s’inspire ouvertement du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) créé en novembre 1988 à partir d’une initiative du G7 pour réunir des spécialistes de tous horizons et de tous pays. Si sa feuille de route reste à préciser, la philosophie des missions du G2IA sera de “soutenir et guider l’adoption responsable de l’intelligence artificielle, axée sur le respect des droits de la personne, l’inclusion, la diversité, l’innovation et la croissance économique”, selon le communiqué de Mounir Mahjoubi. Une façon d’ouvrir la voie à une autre IA, plus éthique, et de rattraper le retard face aux pays comme la Chine et les Etats-Unis, en avance dans ce domaine.

Le G2IA aura également pour mandat de faciliter la collaboration sur la scène internationale, entre la communauté scientifique, l’industrie, la société civile, les organisations internationales concernées et les gouvernements. Une approche mondiale et pluridisciplinaire pour reprendre la main sur les algorithmes qui régissent déjà notre quotidien, et dont l’influence devrait encore s’étendre à l’avenir. Et pour répondre à la question : quelle intelligence artificielle voulons-nous ?

La rédaction HOW

par L'ADN

Linkedin

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous