Fusionner online et offline en magasin ? Le pari du Phygital

2018 sera l’année du « Smart Phygital » ! Un terme barbare pour désigner une tendance évidente : la rencontre de l’expérience en magasin, le physique, et des technologies web, le digital.

Les magasins physiques résistent plutôt bien au boom du e-commerce. Pour 57% des 18 à 34 ans vivant en Europe, les virées shopping sont toujours des moments convoités. Seulement maintenant, les clients et clientes s’attendent à une expérience beaucoup plus immersive grâce aux nouvelles technologies.

Le message semble être passé du côté des retailers qui sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le phygital.


Lire aussi : En Chine, Carrefour s’essaye à la reconnaissance faciale

C’est le cas de Décathlon qui, en mai 2017, a eu recours à la réalité virtuelle dans certains de ses magasins pour permettre à sa communauté de tester virtuellement les tentes Quechua. Une expérience acclamée par ses équipes de vente et sa clientèle.

Dans un autre style, la joaillerie de luxe Boucheron explore aussi la piste du phygital. La marque avait déjà utilisé la réalité augmentée lors de la rétrospective Vendôrama qui marquait son 160ème anniversaire. Les visiteurs pouvaient y dessiner le collier phare de la marque sur leurs smartphones, grâce à la réalité augmentée. Boucheron compte profiter de la réouverture de sa boutique iconique place Vendôme pour déployer cette expérience digitale de façon permanente. La boutique, après rénovation, comprendra des espaces avec « des expériences phygitales uniques et inédites », précise Hélène Poulit-Duquesne, PDG de la marque.

Dernier exemple en date, le géant de la distribution américaine Walmart a fait l’acquisition d’une startup spécialisée en réalité virtuelle. L’un des objectifs est de permettre aux clients de visualiser les produits avant achat grâce à cette technologie, limitant ainsi le retour d’articles en magasin.

Ce n’est pas étonnant. Les nouvelles technologies en magasin, telles que la VR, permettent de mettre en contact marques et consommateurs comme jamais auparavant, explique David Kujas, directeur exécutif d’Accenture, lors du salon Virtuality. Les marques peuvent à présent anticiper efficacement les besoins des acheteurs, tout en les immergeant dans un monde de sensations décuplées.

Véritable mine d’or commerciale, le Phygital permet d’allier les avantages du offline et du online.

Image d’en-tête par Bruce Mars

La rédaction HOW

par L'ADN

Linkedin

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous