LinkedIn adopte à son tour le format « stories »

3 décembre 2018

Le réseau professionnel LinkedIn annonce ajouter à son tour la fonctionnalité « stories », actuellement en test sur les campus américains.

Que vous soyez utilisateur d’Instagram, Facebook ou Youtube, vous n’avez pas pu échapper aux « stories », ce nouveau format vidéo qui a déferlé sur les réseaux sociaux il y a 2 ans. Initialement lancé par Snachat, rapidement copié par Instagram et adopté par sa maison mère Facebook, il repose sur la compilation de photos et de vidéos au format vertical, agrémentées de texte et d’emojis, qui défilent comme un carrousel et disparaissent au bout de 24h.

Le réseau professionnel LinkedIn vient d’annoncer avoir à son tour cédé à la tendance. La fonctionnalité intitulée « Student Voice » ne concerne pour le moment que les étudiants d’universités américaines, telles que Boston, Harvard ou le MIT – un marché qui fut aussi la première cible de Facebook – mais devrait prochainement être étendue à l’ensemble des utilisateurs du réseau. En France, ils étaient 16 millions fin 2017, un chiffre en augmentation de 12% par rapport à l’année précédente.

Concrètement, les stories LinkedIn permettent pour le moment aux étudiants sélectionnés de partager des vidéos sur la « playlist » de leur campus, ainsi que de visionner les chaînes des autres campus. Les contenus restent en ligne une semaine avant d’en sortir puis demeurent visibles sur la page de l’utilisateur – un procédé en rupture avec le format éphémère observé jusqu’ici sur les autres réseaux sociaux. LinkedIn incite en cela à la création de vidéos de qualité, durables et professionnelles, prenant le contrepied d’un Snapchat.

L’objectif de cette nouvelle fonctionnalité : renforcer le sentiment d’appartenance et aider les étudiants à développer leur « marque candidat » en se constituant un portfolio de stories qui mettent en valeur leurs projets académiques, leurs stages, les évènements ou concours auxquels ils participent et tout autre contenu susceptible de les distinguer aux yeux d’un recruteur. Un CV vidéo d’un nouveau genre, à l’heure où le modèle papier traditionnel cherche à se réinventer : il est désormais recommandé d’innover pour attirer l’attention avec des candidatures originales.

« C’est un bon moyen pour les étudiants de développer leur profil et de capitaliser sur un contenu authentique qui montre qui ils sont et quelles ont été leurs expériences académiques et professionnelles. Insérer des vidéos live sur leur profil peut aider les étudiants à construire leur réseau, à se préparer pour la vie après le diplôme, et aider leurs employeurs potentiels à en savoir plus sur eux », confiait à TechCrunch Isha Patel, Manager Produit chez LinkedIn. Côté entreprise, on peut supposer que les recruteurs seront à leur tour intéressés de pouvoir partager des stories pour partager leurs évènements internes et valoriser leur marque employeur.

La rédaction HOW

par L'ADN

Linkedin

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous