L’innovation au cœur de la stratégie du Groupe RATP

Des États-Unis à la Chine, en passant par l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Italie, l’Inde ou encore le Qatar, la société souvent cantonnée à son activité parisienne rayonne sur la scène internationale pour construire le futur de nos mobilités.

La RATP est connue pour ses activités parisiennes, mais le Groupe RATP est présent à l’échelle nationale et internationale à travers des filiales comme RATP DEV qui opère et maintient des réseaux de transport urbain et interurbain aux quatre coins du monde, Ixxi, filiale digitale intervenant sur des sujets comme la billettique, ou encore SYSTRA spécialisée dans le design (au sens d’ingénierie) des réseaux de transport public.

Mathieu Dunant est directeur de l’innovation pour le Groupe RATP, il nous raconte la stratégie d’innovation qu’il mène.

HOW : Quelle est selon vous la bonne méthode à suivre : innovation interne ou open innovation ?

Mathieu Dunant : De la carte Orange, aux premiers métros à grand gabarit – je pense notamment à la ligne 14 – en passant par les 4 500 bus équipés de GPS pour pouvoir faire de l’info voyageur aux points d’arrêt, l’innovation est dans la culture du Groupe RATP.

Elle n’a jamais été envisagée en opposition interne/externe mais plutôt dans la bonne articulation à créer entre ces deux modes. Les deux doivent fonctionner ensemble.

Nous nous nourrissons beaucoup de l’externe. C’est là que nous identifions de nouvelles méthodes de travail ou des technologies innovantes à intégrer pour les transformer en offres de service. Le monde extérieur nous challenge mais notre culture de l’innovation nous permet également de challenger l’externe pour arriver à des innovations opérationnelles.

HOW : Comment se diffuse l’innovation au sein du Groupe RATP entre la maison mère et ses filiales ?

M.D. : L’innovation se fait sur tout, partout. Nous avons une entreprise décentralisée pour une grande partie des métiers, donc l’innovation l’est aussi. Ce à quoi il faut ajouter le fait que nous ne croyons pas en l’innovation décrétée d’en haut, nous sommes persuadés que cela ne marche pas.

A la direction de l’innovation du Groupe, nous nous fixons deux grandes missions. La première est d’éclairer la direction générale de l’entreprise et du Groupe sur les grands sujets d’avenir pour alimenter la stratégie. Sur la base des principales thématiques identifiées, nous créons ensuite des activités innovantes, au sens du business ou de nos méthodes internes. La seconde mission est de créer tout ce qui va permettre un foisonnement à la fois intensif et organisé.

HOW : Les acteurs extérieurs, notamment les startups, sont-elles force de proposition ou doivent-elles répondre à vos objectifs ?

M.D. : Encore une fois, les deux. Nous faisons participer des acteurs à nos projets, comme c’est le cas avec nos bus électriques par exemple, et nous collaborons avec d’autres de façon plus ouverte, comme nous le faisons dans le cadre de Viva Technology. Pour le salon, nous avons lancé des appels à idées autour de cinq thèmes : smart transport (big data appliquée aux transports), nouvelles méthodes de travail, nouvelles solutions de mobilité, innovations au service d’une ville durable et enfin nouvelles méthodes de maquettage ou prototypage autour de la réalité virtuelle et la 3D.

Ensuite, nous avons trois façons de travailler avec ces startups. Nous pouvons leur acheter des prestations ou des objets techniques, ou construire des offres avec elles comme business partners, ou, dernière option, nous positionner en investisseur pour certaines d’entre elles. Lorsque nous investissons, nous les aidons également à se développer. Sur une année, nous travaillons ainsi avec plusieurs centaines de startups.

HOW : Comment travaillez-vous avec des entreprises de petite taille, qui ont une culture plutôt agile, malgré votre taille ?

M.D. : Notre taille ne nous empêche pas d’être agile. En revanche il est certain que nous avons des contraintes qui n’existent pas lorsqu’on est une startup et c’est pour cela, encore une fois, que nous sommes très contents de travailler avec ces entreprises. Elles nous bousculent, nous boostent, elles sont « énergisantes ». Notre rôle, à la direction de l’innovation, est de rappeler l’importance de l’agilité. Et les startups nous aident en cela.

HOW : Est-ce qu’en interne vous avez travaillé sur cet esprit d’innovation pour pouvoir intégrer de nouveaux services ?

M.D. : Quand vous évoquez l’innovation à la RATP, cela parle à tout le monde. Nous sommes aussi fiers – en toute humilité – d’être l’un des opérateurs de transport les plus innovants au monde. Lorsque nous automatisons la ligne 1 du métro sans interruption de trafic, nous sommes les seuls au monde à l’avoir fait.

Le monde entier nous regarde. Être innovant c’est dans notre ADN et c’est pour ça qu’on est très contents de travailler avec des startups qui nous motivent chaque jour. On n’est pas tant dans un changement profond en interne, que dans l’explication aux salariés de l’entreprise qu’innover est important. Ils le savent, et ils le font déjà tous, à des degrés divers bien sûr, je ne vous dis pas qu’il y a 45 000 personnes qui innovent à la RATP, mais pas loin. Notre rôle est plutôt de leur donner les outils, les méthodes, les bons contacts, en particulier avec les startups, pour leur permettre d’innover dans le concret.

HOW : Comment donnez-vous ces clefs justement ?

M.D. : En organisant des rencontres. Par exemple, lors de Viva Technology, nous allons permettre à un millier de salariés de venir : ingénieurs, mainteneurs, exploitants, RH, financiers… Toutes ces personnes pourront rencontrer les startups présentes. En termes d’effervescence, de bouillonnement intellectuel, cela ouvre les yeux à plein de monde.

Au-delà de nos grands programmes sur les véhicules autonomes, l’intelligence artificielle, ou encore la smart city, nous avons mis en place un processus d’innovation participative. Chaque personne détentrice d’une idée qui permet d’optimiser notre travail, voit son idée diffusée. Que cela soit dans la maintenance ou le marketing.

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous