Chez Volvo, la révolution connectée ne s’est pas faite en un jour

19 septembre 2017

Le véhicule électrique est au coeur de toutes les attentions ! Le constructeur automobile Volvo a décidé de passer à l’étape supérieure en ne produisant que des voitures hybrides d’ici cet été.

A Francfort, la voiture électrique est la star du 67e salon automobile. BMW, Honda, Audi ont sorti l’artillerie lourde avec des modèles connectés dignes de films de science-fiction. De fait, depuis deux ans, ce sont 40 milliards de dollars qui ont été investis dans la voiture connectée, en plus de l’électrique, par l’ensemble de l’industrie automobile, d’après une récente étude. Pour les constructeurs, le temps n’est plus à la réflexion. En Europe, depuis le début de l’année, l’Américain Tesla a passé le cap des 15 000 véhicules (Model S et X) écoulés. Côté Français, pour ses modèles connectés, Renault vient d’inaugurer un “Software Labs” à Toulouse.

[vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=lMYivnlTibg » align= »center » css_animation= »fadeIn »]

D’autres constructeurs ont décidé d’aller encore plus loin. Volvo a annoncé que l’ensemble des nouveaux modèles de sa flotte seront soit hybrides, soit 100% électriques d’ici cet été. Mais ce changement de paradigme ne s’est pas fait du jour au lendemain. Dans un rapport publié au printemps dernier, des universitaires mandatés par le MIT ont révélé les résultats de leurs enquêtes en interne au sein du constructeur suédois dans «Mastering the Digital Innovation Challenge».

En voici les principaux enseignements.

Replacer l’utilisateur au centre de la chaîne de fabrication

Dans le secteur automobile, il s’agit de tisser de nouveaux liens commerciaux et partenariats avec des innovateurs de l’écosystème. Plus que jamais, la voiture électrique doit en effet se synchroniser avec les usages du consommateur, quitte à revoir totalement le cycle de production des produits, et avec eux, leurs nouvelles infrastructures technologiques, indiquent les auteurs.

[vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=-9aovl-8TBE » align= »center » css_animation= »fadeIn »]

Casser les silos et les cycles d’innovation

Jusqu’ici, le constructeur, qui a sorti son premier modèle en 1927, investissait massivement dans l’innovation, sur des objectifs long terme, en silos, et autour d’une direction produit ultra-hiérarchisée. Autrement dit, les process au sein de Volvo allaient à l’encontre de l’agilité du digital, d’après l’étude.

Pour y remédier, les dirigeants ont accouché du principe de “cross-fertilisation” pour briser la chaîne traditionnelle du développement produit, racontent les universitaires. Concrètement, le top management a imposé le “Connectivity Hub”, une équipe cross-divisions dont la mission fut de créer de nouveaux services pour la voiture connectée. Pour la première fois, des salariés Volvo, qui jusqu’ici ne se parlaient jamais, s’asseyaient autour de la même table, raconte le rapport.

[vc_single_image image= »2541″ img_size= »full » add_caption= »yes » alignment= »center » css_animation= »fadeIn »]

Adopter “l’esprit plateformes”

D’une logique ROIste de production millimétrée, Volvo a dû embrasser une forme d’inconnu. Volvo est passé à une logique de plateformes sur lesquelles viendraient se pluger de nouvelles applications, dans un écosystème commun.

Pour aller plus loin dans la construction de son propre écosystème, Volvo s’est même lancé dans l’intégration de nouveaux logiciels, réunis sous l’entité “Volvo Cloud”. Spotify et Pandora ont ainsi rejoint ce nouvel écosystème bâti par le constructeur pour enrichir son service de musique à la demande et construire la nouvelle expérience client. Au-delà du Hub, Volvo est même allé jusqu’à développer une équipe spécifique pour le développement d’applications.

Au final, les auteurs montrent que l’innovation n’est pas seulement une affaire de technologies mais qu’elle est aussi profondément organisationnelle. Repenser l’expérience client et les nouveaux revenus seront toujours plus prioritaires avec l’autre révolution à venir, celle de la voiture autonome.

[vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=zN2xxxzH5m8″ align= »center » css_animation= »fadeIn »]

Image d’en-tête par Volvo

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous