Santé : que retenir du CES 2020 ?

3 février 2020

Le Consumer Electronics Show (CES), plus grand salon mondial annuel de l’innovation technologique en électronique grand public, accueille tous les ans le Digital Health Summit, consacré aux avancées dans le domaine de la santé. L’édition 2020, qui s’est tenue du 7 au 10 janvier, se concentrait sur l’impact du digital pour les patients. Quelles innovations retenir ?

Des assistants virtuels toujours plus perfectionnés
Ces dernières années, les applications de santé et autres montres connectées permettant à chacun de suivre jour après jour son ECG, son sommeil ou ses activités sportives ont déferlé sur le marché. Néanmoins, les produits de mauvaise qualité, souvent fabriqués en Chine, ont tiré le marché vers le bas. Celui-ci devrait remonter avec des gadgets toujours plus perfectionnés comme la montre santé Withings, qui combine un capteur optique de fréquence cardiaque et de SpO2, 3 électrodes, un altimètre et une batterie très longue-durée pour suivre la fréquence cardiaque, l’apnée du sommeil et l’indice de forme cardio par VO2 avec une précision médicale.

L’e-santé à la maison
Plus futuriste encore : le médecin dématérialisé. Il, ou plutôt elle, s’appelle Addison, une animation 3D capable de parler, de rappeler au patient le moment de prendre ses médicaments, de mesurer sa tension et d’appeler à l’aide en cas d’urgence, mais aussi de lui proposer des exercices sportifs ou de stimulation de la mémoire et un soutien psychologique. De quoi transformer chaque foyer individuel en résidence de santé… et optimiser le parcours patient en évitant les séjours prolongés à l’hôpital ou le placement prématuré en résidence médicalisée.

Des rêves les yeux ouverts avec la « sleep tech »
C’était la tendance de l’année : garantir à tous un sommeil de qualité… en le boostant à la technologie. Dernier réservoir de productivité, la nuit fait l’objet de toutes les attentions avec matelas connectés, pyjamas intelligents (pour ajuster la température corporelle), éclairages progressifs et masques anti-ronflements. Parmi les pionniers, Philips et sa gamme SmartSleep, dont le bandeau Deep Sleep Headband qui promet aux petits dormeurs (en dessous de 6h par nuit) de démultiplier l’efficacité de leur sommeil, sans somnifères et garanti 30 jours. Un marché porteur à l’heure où le sommeil se fait le nouveau totem du développement personnel.

Le shopping « génétiquement orienté »
Imaginez un bracelet connecté qui détermine pour vous quels produits alimentaires sont bons selon votre profil génétique. Mieux : imaginez que celui-ci transmette les données de votre ADN aux supermarchés partenaires. Un scénario à la Black Mirror ? Non, seulement l’invention de la startup DNAnudge, déjà testée à Londres et qui espère étendre ses activités en Grande-Bretagne en 2020. A partir d’un simple test de salive, ce bracelet oriente en douceur ses porteurs vers des choix plus sains lorsqu’ils entrent dans un supermarché. Un outil qui séduit les retailers – plusieurs chaînes ont déjà manifesté leur intérêt – et promet d’améliorer l’expérience des clients… même à leurs dépens.

La rédaction HOW

par L'ADN

Linkedin

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous