Vos achats bientôt directement déduits de votre salaire ?

7 janvier 2019

La chaîne Seven-Eleven teste actuellement un système de reconnaissance faciale en partenariat avec le groupe informatique NEC.

Imaginez faire les soldes chez Monoprix, passer en caisse automatique, sourire à la machine et ressortir vos achats sous le bras sans avoir sorti votre carte bancaire, la facture ayant été directement transmise à votre employeur et déduite de votre salaire : on n’est pas en 2030 mais bien en 2019, au Japon, où ce nouveau mode de paiement est actuellement testé dans un magasin tokyoïte de l’enseigne de proximité Seven-Eleven.


Lire aussi : Le client du futur : inattentif, prudent et exigeant

L’expérience ne concerne pour le moment que les employés du groupe informatique NEC travaillant dans la tour où est implanté le commerce. Le système de reconnaissance faciale développé par le géant industriel compare les images collectées par les caméras installées en caisse aux photos des employés déjà indexées dans sa base de donnée. Une fois le collaborateur identifié, le montant de ses achats scannés est directement prélevé sur son salaire. La technologie se dispense de toute intervention humaine.

La chaîne Seven-Eleven Japan a indiqué avoir déjà prévu d’étendre cette technologie aux emplacements où les consommateurs peuvent être identifiés, tels que les tours de bureaux et les usines. Une avancée importante pour le secteur, dans un pays encore peu concerné par l’automatisation des paiements en caisse mais touché par la pénurie de main d’œuvre. Les consommateurs français pourront donc encore faire leur soldes sans informer leur employeur du détail de leurs achats cette année… mais cela ne saurait attendre.

La rédaction HOW

par L'ADN

Linkedin

A lire aussi

La communauté des leaders de l'innovation

Innovating in good company

Rejoignez-nous